Les micromoteurs C.C. frappent fort

À l’heure actuelle, les robots mobiles sont souvent déployés dans les situations critiques, trop dangereuses pour l’homme, comme dans l’industrie, la police ou la lutte anti-terroristes, pour identifier un objet suspect ou désamorcer une bombe par exemple.

En raison de ces applications extrêmes, ces "véhicules manipulateurs" doivent répondre à certaines exigences particulières. Une manœuvre exacte et une manipulation précise et délicate des outils et autres objets de petite taille sont deux pré requis essentiels.
Bien entendu, le robot doit lui aussi être aussi petit que possible, afin de pouvoir accès à des passages très étroits. Naturellement, les systèmes d’entraînement utilisés pour de tels robots doivent donc répondre aux mêmes critères d’exigence. Des micromoteurs spéciaux équipés de réducteurs de haute performance se sont ainsi avérés indispensables.

Pour les taches difficiles ou dangereuses, Telerob, un spécialiste des technologies de manipulation à distance, a développé le robot de désamorçage Teodor. Le robot mobile tout-terrain monté sur chenilles est contrôlé sans aucun câble, via ondes radio. Des batteries plomb-gel lui fournissent le courant nécessaire, ce qui le rend complètement indépendant. Grâce à un centre de gravité très bas, le bras de manipulation peut soulever jusqu’à 30 kg en toute sécurité.
Avec un angle de rotation de 360°, il peut sans efforts atteindre tout ce qui est à portée de son châssis. Le module télescopique permet au bras de s’étendre de 400 mm supplémentaires, ce qui est souvent un avantage décisif lorsqu’il faut utiliser un outil particulier ou insérer une clef dans une serrure. 

Petit, léger et puissant

Faire tenir en toute sécurité une masse de 30 kg au bout du bras constitue en soit un défi.
Cependant, certaines taches spécifiques requièrent plus de précision que de muscles. De plus, l’espace disponible pour les composants au bout du bras est très restreint. Le système de serrage nécessite donc des systèmes d’entraînement légers et extrêmement compacts. Pour remplir ces exigences, Telerob a fait équipe avec le spécialiste en micromoteurs FAULHABER. Le bras doit pouvoir tourner à 360°, tout en fournissant la précision et la puissance nécessaire pour remplir de nombreuses taches différentes. La consommation électrique joue également un rôle majeur pour les appareils fonctionnant sur batterie : plus l’entraînement sera efficace, plus sa durée de vie sera longue.
Le "problème de l’entraînement” a été résolu en utilisant des micromoteurs C.C. avec réducteurs planétaires et freins d’arrêt. Les moteurs de la série 3557 produisent 26 W avec une tension nominale comprise entre 6 et 48 V. À l’aide du réducteur préinstallé de série 38/2, ils peuvent atteindre une puissance de 10 Nm. Le réducteur tout métal a une longue durée de vie et est insensible aux brefs pics de charge.
Le taux de réduction peut être sélectionné selon les besoins